Pierre-Loman, 20 ans et meilleur arbitre espoir en rugby

Publié le

Pierre-Loman Chevalier-Bonnardel est Junior Project Manager chez COROBOR Systems. En parallèle, il suit la formation d’Ingénieur spécialité Informatique sur le campus CESI de Lyon. Arbitre depuis 6 ans, il nous parle de cette activité qui l’a conduit à recevoir le trophée AFCAM du meilleur arbitre espoir en rugby.

Passionné de rugby, le jeune homme revêt régulièrement la tenue d’arbitre depuis l’adolescence. « Dans ma petite ville de Sainte-Foy-lès-Lyon, il y avait un club de rugby où mon père était encadrant. Mon frère y jouait et je m’y suis mis aussi. En grandissant, j’ai commencé à arbitrer des enfants sur des tournois et j’y ai pris goût. », se souvient-il. Rapidement, le Président de la Ligue remarque ce goût pour l’arbitrage et le met à la touche de matchs cadets. Les choses s’enchaînent pour le jeune arbitre : des matchs cadets, il évolue à la touche de matchs senior élite. Et, de la touche, il en arrive au centre.

L’arbitrage, une activité qui demande certaines qualités

Arbitre depuis 6 ans, le Lyonnais prend beaucoup de plaisir dans cette fonction cruciale : « J’aime l’aspect sportif, mais surtout le côté pédagogique et autoritaire. Cela force à une prise de décision rapide et, souvent, sous pression. Il y a aussi l’équité et la justice, ce sont des valeurs qui me tiennent vraiment à cœur et que je retrouve beaucoup dans l’arbitrage. », affirme-t-il.
Nombre sont les compétences développées par Pierre-Loman et qu’il applique quotidiennement. « Il ne faut pas avoir peur de parler devant des joueurs ou des capitaines énervés. Cela m’a aidé à être plus à l’aise à l’oral. La capacité d’écoute, d’analyse et de prise de décision, je la mets en pratique sur le terrain, mais aussi au travail. En sachant écouter ce qu’un collègue, un boss ou un client a à dire par exemple, ou encore en traitant l’information rapidement. ».

Mais, être arbitre c’est avoir de grandes responsabilités qui demandent quelques qualités. « Il faut tenir face à la pression et être sportif parce que mine de rien, c’est très physique. C’est souvent ce qui différencie un arbitre d’un très bon arbitre. Même quand le match commence à se chauffer, il doit être capable de suivre le jeu au plus près. », nous confie Pierre-Loman. Il poursuit : « Aussi, il faut être motivé et impliqué parce que l’arbitrage c’est assez chronophage. C’est exigeant en termes de mise à jour au niveau des règles et en termes d’entraînement personnel. »

Trophée AFCAM : « Ça a été beaucoup de fierté mais aussi un peu de pression »

Pierre-Loman aime l’arbitrage. Cela se voit, cela se sent. Et ce dévouement dont il fait preuve a été mis à l’honneur. Ainsi, en remerciement aux services rendus à l’arbitrage, il s’est vu décerner le trophée AFCAM (Association Française du Corps Arbitral Multisports) en tant que meilleur arbitre espoir français en rugby. « J’ai été content en apprenant la nouvelle parce que c’est un geste de reconnaissance que me fait la fédération et un remerciement pour toute mon implication. », déclare le lauréat. Et, malgré une remise de trophée rapide, l’émotion était bien présente. Il confie : « Ça a été beaucoup de fierté, mais aussi un peu de pression. Une pression que je m’impose à moi-même pour toujours essayer de tirer le meilleur et d’être toujours plus compétent et plus efficace sur le terrain. ».

Ce trophée a été un tremplin pour le jeune arbitre, passant d’une échelle régionale à une échelle nationale. Il explique : « Le fait d’avoir eu ce prix m’a offert une petite visibilité. J’ai été contacté par la ligue anglaise pour assister des arbitres sur des matchs à Toulouse et à Perpignan. Ce sont les deux équipes qui sont en Super League en Angleterre. J’assisterai en tant que juge d’en-but ou juge de touche. Et, c’est avec grand plaisir que j’ai accepté leur invitation. ».

Ingénieur, sportif et arbitre, celui qui a arbitré la demi-finale de la Coupe de France U19 junior ne compte pas s’arrêter là. « En ce moment, l’un de mes objectifs est d’arbitrer à la Coupe du monde à XIII en 2025. » affirme-t-il plein de détermination.

CESI le félicite pour cette belle récompense et lui souhaite d’accomplir cet objectif ainsi que tous les prochains !

Pierre-Loman recevant le trophée AFCAM du meilleur arbitre espoir en  rugby.